Collecte des PMC ce mercredi 29 avril à Chenois, Latour, Saint-Mard et Virton

En accord avec Idelux, afin d’éviter les longues files et la promiscuité dans les parcs à conteneurs et de permettre aux habitants de notre commune de se débarrasser rapidement et en sécurité de leurs PMC, la Ville de Virton a décidé, malgré la réouverture des recyparcs, de procéder à une collecte des PMC.

Trois énormes containers de PMC ont déjà été récoltés ce lundi 27 avril à Ethe, Gomery, Bleid, Saint-Remy, Grandcourt et Ruette.

« Les centaines de personnes qui se sont déplacées n’ont pas attendu 5 minutes. Aucun incident. Une équipe d’ouvriers communaux fantastique. Des gens sont venus en transportant leur PMC en brouette. Aucun dépôt autres que des PMC. Merci aussi aux habitants pour leurs remerciements. On revient dans 3 semaines. Restez confiné. Ne faites pas la file au parc. » nous a relaté Michel Themelin, Echevin de la Propreté, qui a accompagné nos ouvriers durant cette journée.

Pour éviter les rassemblements, cette alternative est strictement réservée aux personnes ne disposant plus  d’aucun espace de stockage (ni à la cave, ni dans l’abri de jardin…).

IDELUX Environnement rappelle d’ailleurs que seuls les déplacements essentiels sont autorisés.

Le mieux est toujours de réduire vos déchets et/ou de privilégier le verre,
les bulles à verre restant opérationnelles. Info ? www.idelux.be > Déchets > Réduire mes déchets.

Voici l’horaire des collectes pour ce mercredi 29 avril :

LatourParking8 h 30 – 9 h 00
ChenoisEcole9 h 15 – 9 h 45
St MardPlace10 h 00 – 11 h 00
St MardStade11 h 10 – 11 h 45
VirtonPlace Baudouin13 h 00 – 14 h 00
VirtonComplexe sportif14 h 00 – 15 h 00
Horaire du mercredi 29 avril 2020

Principe :         
Présence de deux véhicules communaux et d’un échevin.
Les habitants restent en file dans leur voiture jusque devant le container. Dès que qu’un habitant a fini, le suivant descend de sa voiture et verse lui-même le contenu de son sac de PMC dans le container.

Avantages : Le personnel communal ne manipule pas les PMC.  Aucun dépôt sauvage près des containers.  Pas de manipulation dangereuse pour le personnel communal. Surveillance des dépôts.

Quelles précautions prendre ?

Au cas où plusieurs personnes se trouveraient au même moment sur le site, respectez les règles de distanciation sociale (1,50 m).

Quels déchets déposer ?

Les emballages PMC recyclables, ce qui veut dire :

P pour les bouteilles et flacons en Plastique; Exclusivement les bouteilles et flacons en plastique avec ou sans leur bouchon et aucun autre emballage. >>> Aplatissez les bouteilles.

M pour les emballages Métalliques; Canettes et boîtes de conserve, aérosols alimentaires et aérosols cosmétiques, plats et barquettes en aluminium, couvercles et bouchons métalliques.

C pour les Cartons à boissons >>> Dépliez les cartons à boissons.

Évitez les erreurs les plus fréquentes.

Pots de yaourt, gobelets en plastique, barquettes et raviers en plastique, papiers en aluminium et cellophane, barquettes en frigolite, tous les autres emballages et objets en plastique. Ces déchets ne vont pas dans le conteneur PMC.

>>> à jeter avec les déchets résiduels.

Que deviendront ces déchets ?

Ces emballages seront retriés dans un centre de tri et envoyés vers les filières de recyclage.
La qualité de votre tri est donc tout aussi importante qu’au recyparc. Merci au personnel qui vide ces conteneurs et à tous ceux qui travaillent pour préserver notre environnement.

­­Info ?

Pour toute information, contactez l’Administration communale au 063 24 23 50 ou via le site http://www.virton.wordpress.com

SOYONS CIVIQUES : PAS DE DÉPÔTS SAUVAGES !

Pour respecter les mesures de confinement, les recyparcs sont fermés. Nous vous demandons donc de stocker les autres types de déchets chez vous en attendant leur réouverture.

Nous vous rappelons que les dépôts clandestins sont interdits et passibles de transactions directes et d’amendes jusqu’à 250 €.

MERCI POUR VOTRE COLLABORATION !

Par le Collège,

Marthe Modave,                   Michel Themelin,                 François Culot,

Directricie générale         Echevin de la Propreté             Bourgmestre

Mesures en vigueur à partir du 1er septembre

Le Comité de concertation a évoqué aujourd’hui en détails la situation épidémiologique dans notre pays. Les objectifs du Plan « été » étant atteints, certaines restrictions peuvent être levées comme prévu, dès le 1ier septembre. Par ailleurs, des efforts supplémentaires devront être fournis afin d’atteindre dans toutes les communes du pays le seuil minimal de 70% de vaccination complète, tremplin vers la vaccination complète de la population entière.

Le Comité de concertation constate une tendance à la hausse lente mais persistante du nombre de contaminations. Le Commissariat Covid-19 confirme cependant que la situation est et reste maîtrisable, plus particulièrement dans les hôpitaux. On le doit au succès de la campagne de vaccination. Plus de 90% des personnes âgées de plus de 65 ans et des personnes vulnérables de notre pays ont été entièrement vaccinées ; près de 70% de la population totale a été vaccinée. Grâce à ces résultats, la Belgique fait partie des pays les plus performants de l’Union européenne et du monde en matière de vaccination.

Nouvelle étape du Plan « été »

L’objectif d’un taux de vaccination de 70 % des adultes ayant été atteint, le Comité de concertation décide de passer à l’étape suivante du Plan « été » dès le 1er septembre prochain.

Concrètement, il s’agit de :

  1. Réunions dans l’espace privé : il n’y aura plus de restrictions en ce qui concerne le fait de recevoir des personnes à la maison ou dans un logement touristique.
  2. Télétravail : le Comité de concertation invite les entreprises à ancrer structurellement le télétravail.
  3. Activités Horeca professionnelles :
    • il n’y aura plus de restrictions en ce qui concerne les heures d’ouverture et de fermeture (y compris pour le service à domicile), le nombre de personnes à table, la distance entre les groupes de personnes à table, les terrasses, le niveau sonore et le service au bar. L’obligation de prévoir uniquement des places assises est également supprimée.
    • L’obligation du port du masque lors des déplacements au sein d’un établissement Horeca est maintenue.
    • Les discothèques et les dancings pourront rouvrir leurs portes dès le 1er octobre sur la base de protocoles plus pointus en matière de qualité de l’air, de ventilation et de capacité maximale en fonction de la superficie. Il sera à nouveau possible de danser dans les cafés à partir du 1er octobre. Les entités fédérées pourront toujours décider d’appliquer plus strictement ces modalités.
  4. Activités dans un contexte organisé : il n’y aura plus de restrictions pour les activités dans un contexte organisé, notamment organisées par un club ou une association.
  5. Fêtes privées : les restrictions applicables aux buffets et au fait de danser lors de fêtes privées, notamment de mariages, sont levées.
  6. Cultes : les restrictions concernant les mariages civils, les funérailles, l’exercice individuel et collectif de l’assistance morale non confessionnelle au sein d’une association philosophico-religieuse, à la visite individuelle ou collective d’un bâtiment destiné au culte ou à l’assistance morale non confessionnelle. Le port du masque obligatoire est maintenu.
  7. Secteur événementiel et Covid Safe Ticket
    • Les restrictions concernant les événements réunissant moins de 200 spectateurs à l’intérieur et moins de 400 spectateurs à l’extérieur sont levées, sauf si l’autorité locale compétente en décide autrement.
    • Concernant les événements réunissant plus de 200 spectateurs en salle et plus de 400 spectateurs à l’extérieur, le Covid Safe Ticket pourra être utilisé à partir du 1er septembre. Dans ce cas uniquement, les obligations concernant le masque, la distance sociale et le CIRM/CERM seront annulées.
    • À partir du 1er octobre, la fin des restrictions s’appliquera au moins aux événements rassemblant 500 spectateurs à l’intérieur et 750 spectateurs à l’extérieur.

Compte tenu du taux de vaccination plus faible qu’affichent certaines communes de la Région de Bruxelles-Capitale, le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a indiqué qu’il n’appliquerait pas une série d’assouplissements à partir du 1er septembre, notamment dans le domaine de l’Horeca et du télétravail.

Port du masque obligatoire et respect des distances

Le port du masque et le respect des distances de sécurité d’un mètre et demi restent des outils importants pour prévenir la propagation du virus.

C’est pourquoi le port du masque reste obligatoire dans toute une série de situations, notamment dans les transports en commun et les gares, dans les magasins et les centres commerciaux, lors des déplacements dans les établissements Horeca, dans les salles de conférence, les foires commerciales, les auditoriums, les lieux de culte, les palais de justice, les bibliothèques et lors de manifestations. Dans les lieux très fréquentés tels que les rues commerçantes, les marchés annuels et les foires, le port du masque reste obligatoire, comme le prévoient les autorités locales compétentes.

A partir du 1er septembre, le port du masque n’est plus obligatoire dans les espaces accessibles au public des entreprises, des collectivités publiques ou des associations, ainsi que dans le secteur culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel pour les événements et fêtes privées rassemblant moins de 200 personnes à l’intérieur et 400 personnes à l’extérieur, sauf décision contraire de l’autorité locale.

Vaccination obligatoire des soignants

Compte tenu du rôle crucial des prestataires de soins dans la lutte contre le COVID-19 et de la nécessité de maximiser la protection des patients, le Comité de concertation demande à explorer sous quelles modalités la vaccination obligatoire pourrait être implémentée pour tous les prestataires de soins, y compris les travailleurs indépendants, tant dans le secteur ambulatoire que dans les établissements de soins.

Les ministres de la Santé publique sont aussi invités à publier sans délai les taux de vaccination des soignants par établissement de soins.

Efforts supplémentaires pour atteindre une vaccination complète

La vaccination complète reste la principale réponse à l’évolution épidémiologique.

Afin de réduire la circulation du virus et la charge hospitalière, le seuil minimum de 70% de taux de vaccination complète doit être atteint dans toutes les communes du pays, comme étape intermédiaire vers une vaccination complète de la population.

Dans un certain nombre de communes, le taux de vaccination reste inférieur à ce niveau. C’est le cas dans les trois régions, mais surtout dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Le Comité de concertation soutient donc l’intention du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d’organiser des actions spécifiques pour sensibiliser la population et rapprocher la vaccination du domicile et du lieu de travail, notamment par des initiatives de porte-à-porte. La Région de Bruxelles-Capitale continue également à vivement encourager le télétravail.

La possibilité sera donnée aux entités fédérées qui comptent des communes où la situation épidémiologique ou vaccinale l’exige, de prévoir le Covid Safe Ticket pour des activités autres que des événements.

Préparation de la phase post-fédérale

Le Commissariat COVID-19 et le Centre national de crise sont chargés d’élaborer un rapport circonstancié sur la manière d’organiser la fin éventuelle de la phase fédérale et la phase post-fédérale. Le mandat du Commissariat COVID-19 est également prolongé de six mois, notamment pour accompagner la fin de la phase fédérale et assurer le transfert des missions.

Horaires du centre de vaccination

Retrouvez les horaires du centre de vaccination de Virton :

Retrouvez également toutes les informations relatives à la vaccination au sein de la province de Luxembourg sur le site https://www.covidluxembourg.be/

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à prendre contact avec le centre de vaccination :

  • Par téléphone : 063 24 53 24
  • Par mail : centre.vaccination.virton@gmail.com
  • En vous rendant au centre de vaccination

Nocturne vendredi 9 juillet au centre de vaccination de Virton

Ce vendredi 9 juillet 2021, le centre de vaccination ouvrira ses portes également en nocturne, de 17h à 21h sans rendez-vous.

Toute personne à partir de 16 ans non encore vaccinée pourra y recevoir le vaccin Pfizer.

Les personnes ayant reçu la première dose du vaccin AstraZeneca pourront recevoir leur 2e dose plus tôt qu’initialement prévue, mais minimum 8 semaines après la première dose.

Le centre de vaccination de Virton peut garantir son ouverture jusqu’au 6 août prochain. Il est donc conseillé aux personnes qui pensaient attendre leur retour de vacances pour se faire vacciner de ne plus reporter.

Heures d’ouverture du centre de vaccination

A partir de ce lundi 28 juin 2021, le centre de vaccination sera ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 19h.
Il sera possible de se faire vacciner sans rendez-vous, dès l’âge de 16 ans. Le vaccin utilisé sera le Pfizer.

Il est toujours bien entendu possible de prendre rendez-vous :

Portes ouvertes au centre de vaccination

La vaccination continue et avance. Le centre de Virton vous accueille toujours rue Val d’Away, 7 à Virton.

Vous voulez vous faire vacciner ?

Vous pouvez fixer votre rendez-vous :

  • Partéléphone au 063 24 53 24
  • Par mail à l’adresse suivante : centre.vaccination.virton@gmail.com
  • En vous rendant directement au centre de vaccination afin de fixer un rendez-vous.

De plus, le mercredi 23 juin, pour toutes les personnes de plus de 16 ans, de 9h30 à 18h, vous pourrez vous faire vacciner directement. Le centre de vaccination met en place des portes ouvertes pour cela.

Protocole de reprise Horeca

Ce mercredi 9 juin marque la reprise de l’Horeca, dans le respect d’un protocole. Retrouvez ce dernier :

Protocole complet

Retrouvez également les protocoles par secteur (restaurant, hôtels,…) sur le site https://reouverturehoreca.be/

Il est également nécessaire de mettre en place le plan d’action ventilation dont vous retrouvez le document ci-dessous :

Concertation : des voyages libres et sûrs cet été

Comité de concertation du 04 mai 2021.


Rester prudent

Le Comité de concertation confirme l’objectif de vacciner un pourcentage maximum de la population.  En attendant, la prudence reste de mise. Après l’administration de la dose, il faut compter un délai allant jusqu’à trois semaines pour que le vaccin offre une protection adéquate. Pendant cette période, on peut être infecté, tomber gravement malade et contaminer d’autres personnes. Le respect des règles de conduite, comme le port du masque et la distance de 1,5 mètre, reste donc recommandé.

Voyages libres et sûrs

Le Comité de concertation a aussi déterminé les règles pour des voyages libres et sûrs dans l’Union européenne cet été. Cela sera possible grâce au certificat covid numérique européen.
Le certificat, qui sera utilisé dans tous les pays de l’UE à partir du 1er juillet, prouve que son titulaire a été vacciné, testé négatif ou est guéri du coronavirus.
Les voyages à destination de pays situés en dehors de l’Union restent vivement déconseillés.

Retour des ressortissants belges après un séjour à l’étranger

•    Retour de zone verte ou orange

•    Pas d’obligation de quarantaine ou de test. Attention : le statut d’une zone peut changer pendant votre séjour

Retour de zone rouge•    Les personnes disposant d’un certificat covid numérique européen attestant d’une vaccination complète (+ 2 semaines), d’un test PCR négatif récent  (< 72 heures) ou d’un certificat de rétablissement ne doivent pas se mettre en quarantaine.

•    Les personnes qui se font tester à leur arrivée (jour 1 ou jour 2) ne doivent pas se mettre en quarantaine. Pour les jeunes à partir de 12 ans, un test PCR négatif est demandé Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de test.

•    Retour de zone à très haut risque (variants préoccupants) :

  • •    Quarantaine obligatoire de 10 jours avec test PCR effectué le jour 1 et le jour 7.
  • •    Cette obligation s’applique aussi aux personnes ayant une vaccination complète ou ayant déjà effectué un test qui s’est révélé négatif dans le pays en question. Il s’agit en effet de variants dangereux du virus que nous voulons tenir à l’écart de l’Europe.

 
Arrivée en Belgique de non-résidents
 
•    Arrivée de zone verte ou orange :

  • •    Pas d’obligation de test ou de quarantaine

 
•    Arrivée de pays en zone rouge :

  • •    Les personnes disposant d’un certificat covid numérique européen attestant d’une vaccination complète (+ 2 semaines), d’un test PCR négatif récent  (< 72 heures) ou d’un certificat de rétablissement ne doivent pas se mettre en quarantaine.
  • •    Le test récent doit avoir été effectué maximum dans les 72 heures qui précèdent l’arrivée en Belgique.

•    Arrivée de pays hors de l’Union européenne :

  • •    Les personnes qui arrivent d’un pays en dehors de l’Union européenne doivent être complètement vaccinées (+2 semaines) avec l’un des vaccins agréés par l’Europe et passer un test PCR le jour de leur arrivée. Si le test est négatif, ces personnes ne doivent pas respecter de quarantaine.

 
•    Arrivée après un séjour en zone à très haut risque (variants préoccupants) :

  • •    Une interdiction d’entrée sur le territoire est d’application pour les non-Belges qui ne résident pas en Belgique et qui se sont trouvés à un quelconque moment au cours des 14 derniers jours dans une zone à très haut risque. Une exception est accordée pour les voyages essentiels du personnel de transport et des diplomates. Ces personnes doivent obligatoirement respecter une quarantaine de dix jours et passer un test PCR au jour 1 et au jour 7. La quarantaine peut uniquement être interrompue pour des motifs essentiels.

 
Départ à l’étranger

Les personnes disposant d’un certificat covid numérique peuvent voyager librement sur le territoire des États membres de l’Union européenne. Il s’agit du principe de base mais les pays de destination peuvent toujours décider d’y assortir des conditions connexes.
Il est dès lors très important de vérifier suffisamment au préalable les conditions de voyages précises en vigueur dans le pays de destination ou de transit. Et cela, pour éviter des mauvaises surprises.
 
Le Passenger Location Form reste en vigueur

L’utilisation du Passenger Location Form demeure inchangée.
La distinction entre voyages professionnels et non professionnels, quant à elle, tombe : à partir du 1er juillet, les personnes qui effectuent un voyage professionnel devront aussi remplir le PLF, en lieu et place de l’outil Business Travel Abroad (BTA).
 
Deux tests PCR gratuits

Les enfants et les jeunes âgés de 6 à 17 ans et les adultes qui n’ont pas encore eu l’occasion de se faire vacciner complètement et ainsi de s’immuniser verront le coût de leur test PCR remboursé, avec un plafond de 55 euros. Sont concernés les tests réalisés en Belgique après avoir reçu un code Corona Test Prescription du SPF Santé publique.
L’intervention financière peut être réclamée maximum deux fois, pendant les mois de juillet, août et septembre.
 
Heure d’ouverture de l’horeca

À partir du 9 juin, l’heure d’ouverture de l’horeca est avancée et passe de 8h à 5h du matin.
Par ailleurs, le Comité de concertation a décidé qu’à partir du 9 juin, l’heure de fermeture serait portée à 23h30, à l’intérieur comme à l’extérieur.
 
Événements tests

Le Comité de concertation a déterminé la procédure d’agrément pour une trentaine d’événements tests, qui se dérouleront entre le 1er juillet le 31 août inclus. Le but étant d’acquérir des connaissances sur la manière d’organiser des événements en toute sécurité, en tenant compte des données scientifiques disponibles.
Il est notamment prévu d’organiser des événements tests pour étudier l’utilisation du « COVID Safe Ticket », la qualité de l’air et la gestion des foules.
 
Événements de grande envergure

Le Comité de direction précise par ailleurs les conditions pour les événements de plus grande envergure, qui pourront être organisés à partir du 13 août. Les participants à ces événements devront disposer d’une couverture vaccinale complète (+ 2 semaines) ou montrer patte blanche à l’aide d’un test PCR négatif (de moins de 72 heures). Il se peut en outre que l’on organise des tests rapides antigéniques sur place.
Le nombre maximum de visiteurs est plafonné à 75.000.
 
Prochain Comité de concertation

Le prochain Comité de concertation se tiendra le 11 juin et se penchera notamment sur la poursuite de la mise en œuvre du Plan été à partir du 1er juillet.
 
Pour finir… Voici dix trucs et astuces pour profiter pleinement de votre été

•    Faites-vous vacciner. Plus il y aura de vaccinés, plus nous serons en sécurité.
•    Lavez-vous les mains régulièrement. Et continuez du suivre les autres règles d’hygiène, comme tousser et éternuer dans votre coude.
•    Vous êtes malade ? Vous avez des symptômes ? Restez chez vous et contactez votre médecin.
•    Faites un autotest si vous n’êtes pas encore vacciné. Les autotests sont disponibles en pharmacie.
•    Privilégiez les activités plein air. Et oui, dehors, c’est plus sûr.
•    En petit comité, vous en profiterez. Se réunir à cinq est plus sûr qu’à cinquante.
•    Toutes les personnes du groupe sont vaccinées ? Les masques peuvent alors tomber.
•    Aérez et ventilez les espaces intérieurs. Pour y éviter la formation d’un nuage viral.
•    Gardez encore un peu vos distances. Gardez une distance d’1,5 mètre jusqu’à ce que tout le monde ait été vacciné, c’est plus prudent.
•    Même en voyage, restez prudents. Téléchargez le certificat covid numérique, téléchargez l’application Coronalert et informez-vous des mesures locales.



Vous trouverez plus d’informations sur : https://centredecrise.be/fr/news/comite-de-concertation-des-voyages-libres-et-surs-cet-ete 

Lavez-vous régulièrement les mains. Portez un masque. Gardez 1,5 m de distance. Pratiquez vos activités de préférence à l'extérieur. Travaillez à domicile. Aérez les espaces intérieur.

Comité de concertation du 23 avril 2021

logo BE-Alert

BE-Alert – Le Comité de concertation établit les règles concernant les terrasses extérieures
Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

 

1.    Confirmation de la fin de la pause pascale (bulle extérieure, commerces et métiers de contact)

Le Comité de concertation reconfirme la fin de la pause pascale le 26 avril. Cela signifie qu’à partir de lundi, il est possible de se rencontrer à l’extérieur par groupe de dix personnes. 

À partir de lundi, les commerçants peuvent à nouveau recevoir leurs clients sans rendez-vous. Il n’est plus obligatoire de faire ses achats seul; l’on peut être accompagné par un autre membre du foyer.

Les métiers de contact non médicaux – dont les coiffeurs et les spécialistes de la beauté – rouvrent sous les conditions de protocoles renforcés.

2.    Terrasses 

Les conditions de l’ouverture des terrasses ont été fixées comme suit :

  • Maximum 4 personnes par table (ou personnes du même foyer)
  • Au moins 1,5 mètre entre les tablées
  • Places assises à table uniquement
  • Port du masque obligatoire pour le personnel et les clients tant qu’ils ne sont pas assis à table
  • Service au bar non autorisé
  • Possibilité pour les clients d’accéder ponctuellement et brièvement à l’espace intérieur pour utiliser les infrastructures sanitaires, pour accéder à la terrasse ou pour payer. 
  • Heures d’ouverture limitées de 8h00 à 22h00


3.    Événements

Le Comité de concertation a également entériné les décisions antérieures relatives au secteur culturel et événementiel pour le mois de mai. Cela concerne des événements majeurs tels que des représentations culturelles et autres, des compétitions et des foires commerciales. 

Cela signifie que les activités en extérieur réunissant jusqu’à 50 personnes seront autorisées pendant le mois de mai. Une série d’événements tests en intérieur seront par ailleurs organisés.

Au mois de juin, les activités en extérieur seront possibles jusqu’à 200 personnes. Pour les activités en intérieur, l’occupation maximale de la salle sera de 75% du CIRM (Covid Infrastructure Risk Model), avec un plafond de 200 personnes.

Le port du masque et le respect d’une distance physique appropriée seront toujours obligatoires lors des événements intérieurs et extérieurs. En ce qui concerne les événements organisés à l’intérieur, les participants devront toujours être assis. 

4.    Activités de jeunesse et des clubs

Le Comité de concertation reconfirme qu’à partir du 8 mai, les activités organisées (p. ex. club sportif ou association) à l’extérieur seront autorisées avec un maximum de 25 participants et ce, pour tous les âges, sans public et sans nuitée. Les enfants jusqu’à 12 ans inclus peuvent se retrouver à l’intérieur avec 10 participants maximum.

À partir du 25 juin, les activités organisées à l’intérieur et à l’extérieur seront autorisées avec un maximum de 50 participants. Concernant les camps de jeunes, les nuitées seront aussi autorisées à partir de cette date. Les foires et brocantes et marchés aux puces non professionnels, seront également autorisés à partir de juin. 

5.    Importance de la vaccination et responsabilité personnelle

La réouverture progressive de l’économie et la reprise de la vie sociale suivent le rythme de la campagne de vaccination. Le Comité de concertation appelle donc les citoyens à se faire vacciner : lorsque que vous recevez une invitation à vous faire vacciner, prenez rendez-vous immédiatement. Cette invitation est un ticket non seulement pour votre liberté, mais aussi pour notre liberté à tous. 

L’assouplissement des règles se fait étape par étape. Plus de liberté signifie aussi plus de responsabilité individuelle. En veillant à la sécurité de tous dans les jours et les semaines à venir, nous pourrons envisager un bel été.

Vous trouverez plus d’informations sur: https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-etablit-les-regles-concernant-les-terrasses

Pas à pas : ouverture des terrasses. Comité de concertation 23 avril 2021. De 8h à 22h. 1M50 entre chaque tablée. Max. 4 pers. par table (sauf si du même foyer). Assis (service à table) pas de self-service. Masque obligatoire pour le personnel. Masque obligatoire aux sanitaires. niveau sonore max. 80DB.

Vaccination Covid-19 : 2e chance pour les citoyens de 80 ans et plus

Dès le 20 avril après-midi, la Wallonie lance l’opération Re Vax 80+ destinée à clôturer la vaccination des personnes de 80 ans et plus.

Durant cette seconde quinzaine du mois d’avril, les centres de vaccination de Wallonie sont en train de vacciner les personnes de 65 ans et plus selon un ordre d’âge décroissant. Ils vaccinent également progressivement des personnes plus jeunes mais à risque en termes de santé (comorbidités). Plus d’1 personne sur 4 a ainsi reçu une dose de vaccin en Wallonie, soit 25,2 % de la population adulte.

Re Vax 80+ : relance de la vaccination pour les 80 ans et +

À ce jour, toutes les personnes de 80 ans et plus auraient dû recevoir leur invitation à la vaccination. On constate cependant qu’un certain nombre d’entre elles (26 à 28 %) n’a pas encore pris rendez-vous. Or, ce sont les plus vulnérables à développer une forme sévère de la Covid-19, et les résultats de la vaccination dans les maisons de repos montrent une remarquable protection contre le virus.

Au regard de ces éléments, la Wallonie a décidé de lancer dès ce mardi 20 avril après-midi, l’opération « Re Vax 80+ » destinée à clôturer la vaccination des personnes de 80 ans et plus.

Les personnes de 80 ans et plus hésitantes, retardataires, celles qui ont laissé leur code se périmer, qui l’ont égaré ou celles et ceux qui n’auraient pas reçu le courrier qui leur était destiné… qui habitent en Wallonie et qui souhaitent se faire vacciner sont dès lors invitées à appeler le numéro gratuit 0800/45 019. Un rendez-vous dans un centre de vaccination leur sera donné.

Aidez vos proches

Cet appel s’adresse aussi aux proches des personnes âgées, à leurs familles et amis. Les autorités wallonnes les encouragent à assister leurs parents, grands-parents ou personnes âgées proches d’eux à participer à cette opération et à se protéger ainsi au plus vite contre la Covid-19. Ces derniers peuvent également appeler le numéro gratuit pour aider une personne de 80 ans et plus qui souhaite se faire vacciner à s’inscrire.  

Modalités pour contacter le call center

Les opérateurs du 0800/45 019 dédiés à l’action « Re Vax 80+ » répondront spécifiquement aux appelants et les aideront à fixer leurs rendez-vous. Les appelants sont aussi invités à préparer le numéro de registre national de la personne à vacciner (au dos de la carte d’identité) et, s’ils en disposent, la lettre de convocation avec le code de vaccination.

Une fois contactés, les opérateurs du call center pourront :

  • Fixer un rendez-vous pour aller se faire vacciner même si le n° de code de vaccination de la personne est « périmé ».
  • Retrouver le code de vaccination de la personne si elle l’a égaré.

L’opération durera 10 jours à dater de mardi après-midi. Il est donc recommandé aux personnes de ne pas se précipiter sur le call center.

Il est à noter que l’opération « Re Vax 80+ » n’exclut en aucun cas les personnes de la suite de la campagne de vaccination contre la Covid-19. Si ces personnes ne saisissent pas cette seconde chance de vaccination, elles pourront toujours aller se faire vacciner avec la population générale (phase 2 de la campagne de vaccination) mais perdront leur ordre de priorité.

Procédure spécifique pour les personnes ne pouvant se déplacer

L’opération « Re Vax 80+ » n’est pas destinée aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer.  Celles-ci sont invitées à prendre contact avec leur médecin traitant pour demander d’effectuer leur vaccination à domicile. Le médecin contactera le centre de vaccination qui lui est attaché afin de disposer de la dose de vaccin nécessaire. Si une deuxième dose est nécessaire, le vaccinateur déterminera la date du second rendez-vous.

Source : https://bit.ly/3auQaBs